lundi 10 mai 2010

Jardins éphémères de quartiers désuets

Les villes japonaises comprennent toutes leur bas quartier, appelé Shitamachi (下町). Une classe populaire, souvent agée y vit, avec ses magasins désuets, ses cantines, et ses rues commerçantes qui se dépeuplent peu à peu, souvent affublées du nom un peu pompeux de Ginza (銀座). On les appelle « Shutter-gai » (シャッター街), les rues des volets fermés. Ces jardins, soumis à l'imagination de leur propriétaires, sont changeants. Ils le sont aussi car ces quartiers à la population âgée sont probablement en train de disparaître. Ils seront remplacés par de grands immeubles offrant des appartements confortables, sûrs, avec des parkings et des terrasses qui se couvriront aussi certainement de pots de fleur, mais l'atmosphère sera différente.
Les habitants de Shitamachi sont certainement modestes, mais intégrés dans la société. La délinquance y est quasiment inexistante. Il n'est pas rare que les portes soient entrebâillées sur la rue, et que les commerçants s'absentent dans l'arrière boutique de leur magasin en laissant leur boutique ouverte. Je leur suspecte parfois de faire la sieste, surtout par les lentes après-midi de plein été. L'atmosphère y est plutôt joyeuse, et l'on discute parfois de sa fenêtre directement avec les voisins aussi restés chez eux du temps, ou des derniers racontars du village. Il faut dire que la maison suivante est parois à 30 centimètres de celle des voisins: on pourrait se passer le sel de fenêtre à fenêtre.
Ces jardins sont conçus autour de petits espaces. Il s'agit parfois seulement de bordures d'une dizaine de centimètre de large autour des maisons, et, pour les plus ambitieux, un petit lopin de cinq mètres carrés. Certains créent aussi une petite terrasse en ferraille sur le toit de leur maison. Il s'agit alors d'aménager au mieux, en installant de nombreux pots de fleurs, parfois à même le trottoir. On trouve parfois d'anciennes baignoires pour bébé ou d'autres récipients de plastiques originaux. Les pots sont parfois protégés de bouteilles en plastique transparentes remplies d'eau qui effraient les chats qui pourraient sinon renverser les plantes. Les habitants y cultivent des plantes robustes comme les aloès.
Les jardins des temples japonais sont les plus connus à l'étranger, mais ces éphémères créations des allées des villes basses sont tout aussi touchantes. Elles rendent agréables des quartiers qui sont souvent un peu isolés et défraîchis. Ces quartiers sont maintenant le lieu de promenade privilégié des « bobos » japonais, et aussi parfois de l'auteur de ce blog.
Après plus de deux ans d'Uchimizu (打ち水), cet article est un bon endroit pour expliquer le sens de ce mot en japonais. Il s'agit en fait d'une coutume populaire japonaise que l'on rencontre encore fréquemment, en particulier dans les bas quartiers. Elle consiste à jeter de l'eau dans la rue en été, souvent en fin de journée, pour rafraichir l'atmosphère. Si cela n'a pas l'efficacité violente d'un air conditionné, l'énergie nécessaire pour évaporer l'eau fait effectivement baisser la température de quelques degrés.
Informations complémentaires

Les photographies de cet article ont été pris respectivement dans les quartiers de Tsukishima (月島 2 clichés) et Nakaya (中谷, 1 cliché) à Tokyo, ainsi qu'à Shimizu (清水) près de Shizuoka (2 clichés), et Kagurazaka (神楽坂), également à Tokyo (1 cliché).

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Quel plaisir de vous lire encore et encore !
Un doux voyage sans fin au Japon.....
Un habitué du quartier de Shinagawa.

David a dit…

Magnifique petit quartier effectivement. Le seul genre d'endroit vivable dans une mégapole à mon avis.

Cyrille a dit…

Très joli article qui donne envie de partir à la découverte de ces lieux oubliés des touristes...

patafil a dit…

Qu'est-ce qu'un bébé désaffecté ?

Anonyme a dit…

est il possible d'avoir les photos en plus grand format quand on clique dessus ? j'en mettrai bien quelques une fond d'ecran... Merci.

akaieric a dit…

Ca me rappelle Yanaka, à Tokyo... c'est vrai que Shitamachi est l'un des aspects que je préfère au Japon... plus que les buidings du centre ville! Pourvu que ça ne disparaisse pas trop vite...

myunoyume a dit…

cette promenade est magnifique... j'avais bien aimé Ueno et Asakusa pour ça... et ravie d'apprendre la tradition d'uchimizu

asiemutée a dit…

Je ne connaissais pas le sens de ce mot ; ça se pratique aussi devant les maisons de thé de Gion. De bien beaux coins aussi, en plus de ceux déjà cités, du côté de Ryogoku (le village des sumo) et de Tsukudajima !
Merci pour la balade, j'ai l'impression de me retrouver 3 semaines en arrière ;))

alex a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Elisabeth Poulain a dit…

C'est la faculté qu'ont tous les peuples du monde à recréer un univers avec un pot, un peu de terre et une plante.
Je trouve votre photo émouvante, tant elle présente de beauté qui semble si naturelle et qui demande tant d'attention.
C'est un langage universel.

Slipos a dit…

c'est Nakaya ou Yanaka ?
un peu de sérieux que diable !
ce blog risque de vous desservir !

Rachel Neil a dit…

J'ai hate que la neige nous quite pource que je puisse jardiner dans ma cour.

Dan' a dit…

why so serious, très beaux articles : )

burberry jeans homme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
rachat de crédit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Szasz Sebes Paul a dit…

beaux jardins

morocco tours a dit…

nice

andaprest a dit…

joli

Keiō (京王) a dit…

Un bien bel article qui m'évoque nombre de souvenirs... Moi aussi j'aimais à me promener dans notre "shitamachi" à nous (j'habitais Hachimanyama sur la keio sen) surtout le soir en fait, et malgré le manque d'espace, il est vraiment plaisant de voir les efforts que font les propriétaires pour agrémenter leurs demeures et jardins (si petits soit-ils). J'aime de façon le ton général de vos articles, avez-vous également quitté le Japon ou y-a-t-il une autre raison pour laquelle vous n'écrivez plus?... Si la curiosité vous prenait, je vous invite à me lire à votre tour sur mon espace : http://keionoseikatsu.blogspot.jp/ et je partagerais volontiers quelques discussions avec vous en privé, car le Japon me manque cruellement je dois l'avouer... Au plaisir.

anonime a dit…



est il possible d'avoir les photos en plus grand format quand on clique dessus ? j'en mettrai bien quelques une fond d'ecran... Merci.